Enjeux de l’économie numérique

Cette séquence sur les enjeux de l’économie numérique est composé de trois dossiers:

  • Dossier I/ Caractéristiques de l’économie numérique
  • Dossier II/ Les enjeux de l’économie numérique.
  • Dossier III/ Les risques de  l’économie numérique.

 

 Dossier-I / Caractéristiques de l’économie numérique.

  1. – L’Economie numérique est partout.
  2. – Qu’est ce que l’économie numérique.
  3. – La dématérialisation: une caractéristique de l’économie numérique.

 Annexe 1/  l’Economie numérique est partout:

Economie Numérique est Partout

Questions :

  1. Rattachez les logos suivants aux sociétés ou organisations concernées ?
  2. Quels sont les biens ou services produits par chaque société ou organisation?
  3. Les sociétés et organisations concernées ont-elles le même poids économique?
  4. Quel est le point commun entre ses différentes sociétés et organisations ?

 

Annexe 2/  Qu’est ce que l’économie numérique ?

defEcoNumLa notion d’économie numérique est souvent associée de façon bien réductrice au commerce électronique, or celle ci couvre une réalité beaucoup plus riche et complexe. En effet : L’économie numérique est une « nouvelle économie »  qui a pris le relais des activités industrielles traditionnelles. L’économie numérique regroupe  les secteurs des technologies de l’information et de la communication (TIC) avec leur volet matériel et immatériel.

On peut y recenser cinq grands types d’acteurs et d’activités :

1-les constructeurs d’infrastructures réseau tel que Alcatel –Lucent ou Cisco 2- Les équipementiers tel que les constructeurs de terminaux PC, de téléphone, consoles de jeux (Samsung, Nokia, Sony Nintendo) 3-Les opérateurs réseaux fournissant l’accès au service tel que Free, SFR, Bouygues

4- les producteurs et éditeurs de contenus numériques tel que la musique, le cinéma, la presse ou encore les jeux et logiciels 5-les prestataires de services, nouveaux intermédiaires dans la chaîne de valeur économique notamment moteurs de recherche tel que google et réseaux sociaux professionnels et non professionnels

Le Secrétariat d’Etat chargé de la prospective, de l’évaluation, des politiques publiques et du développement de l’économie numérique  résume ainsi l’économie numérique comme étant « l’activité des secteurs des télécommunications, audiovisuels, logiciels, services informatiques et services en ligne ».

Source http://scolcast.tv

Questions :

  1. Faut-il réduire l’économie numérique au commerce électronique ?
  2. Que recouvre la notion d’économie numérique ?
  3. Quels sont les acteurs de l’économie numérique ?
  4. Donnez un exemple pour illustrer chaque acteur de l’économie numérique?

Annexe 3/ – La dématérialisation: une caractéristique de l’économie numérique.

dematerialisationLa dématérialisation est le remplacement dans une entreprise ou une organisation de ses supports d’informations matériels (souvent en papier) par des fichiers informatiques et des ordinateurs, jusqu’à la création de « bureau sans papier » ou « zéro papier » quand la substitution est complète. Elle vise une efficacité accrue en permettant une gestion entièrement électronique des données ou des documents produits en interne ou émanant des partenaires (administrations, clients, fournisseurs,…) en format numérique ou numérisés à leur entrée. En dehors du cas d’une structure nouvelle et exploitant méthodiquement l’outil informatique, une démarche de dématérialisation comporte une dimension de numérisation, c’est-à-dire de transfert méthodique sur support numérique quelconque des informations qui existent sous forme analogique (papier, film, microfilm)….

L’année 2012 est un tournant pour la dématérialisation en France. C’est l’année de parachèvement du processus de dématérialisation des procédures de marchés publics, initié en 2001, qui marque l’entrée de l’acheteur public dans l’ère de la maîtrise des échanges immatériels.

Les administrations devront dès le 1er janvier 2012 être en mesure de recevoir des factures dématérialisées, et donc rattraper leur retard sur les voisins européens (tels que Suède ou Danemark). Cependant les collectivités locales ne sont pas encore obligées de suivre cette mesure, bien qu’elles représentent la majeure partie des faces traitées. « Pour les marchés d’un montant supérieurs à 90 000 € HT, le pouvoir adjudicateur ne peut refuser de recevoir les documents transmis par voie électronique. Les règles du jeu sont désormais complètes ».

Le plan France numérique 2020 prévoit que « le papier devra être définitivement abandonné et l’intégralité des démarches administratives devront être dématérialisées »

http://fr.wikipedia.org

Questions :

  1.  Qu’est ce que la dématérialisation ? En quoi consiste-elle ?
  2. Quel est l’objectif de la dématérialisation pour les organisations
  3. Pourquoi les administrations se mettent-elle à la dématérialisation?
  4. Peut-on affirmer que la dématérialisation est une caractéristique importante de l’économie numérique?

Dossier II/ Le poids de l’économie numérique et son impact

  1. – Le poids de l’économie numérique.
  2. – Impact  sur la croissance (macro-économique)
  3. – Impact sur les organisations (micro économie) (Exemple vidéo)

1/ Le poids de l’économie numérique et son impact

Annexe  1 – le poids de l’économie numérique Impact de l’internet sur l’économie française Rapport Mckensey Internet, un secteur créateur d’emplois en France Internet a créé plus de 700 000 emplois, soit 25% des emplois créés depuis 1995

Emplois-crées-par-internet

QUESTIONS: 

  1. Pouvez-vous identifier et définir les sources de ce document?
  2. Quelle est l’information importante apportée par ce document?
  3. Quelle conclusion peut-on tirer de ce document?

Dossier II/ Le poids de l’économie numérique et son impact: film_32x32

Annexe 2/ Visualisez cette video sur l’impact de l’économie numérique 2 – impact  sur la croissance (macro-économique)

Internet représenterait 5,5% du PIB en 2015

Aujourd’hui Internet représente 60 milliards d’euros de PIB : c’est plus que certains secteurs traditionnels comme l’énergie ou encore les transports. En 2015, Internet pourrait contribuer à 5,5% du PIB. La contribution du secteur à la croissance est significative et s’est accéléré ces dernières années pour atteindre 25% de contribution à la croissance en 2010

Contribution-du-numerique-à-la-croissance

QUESTIONS:

  1. Définissez les termes PIB et croissance?
  2. Calculez  la contribution  d’internet   à l’économie Française  depuis 2004?
  3. Quelle est l’information importante apportée par ce document?
  4. Quelle conclusion peut-on tirer de ce document?

Dossier II/ Le poids de l’économie numérique et son impact

Annexe 3-Promotion et nouveaux usages du numérique: L’espace numérique entreprise dans le Rhône  est une structure qui a pour but: espace-nimerique-entreprise 1- Améliorer la compétitivité des entreprises par un usage pragmatique du numérique.

La dématérialisation doit permettre aux entreprises d’améliorer leur productivité de façon significative en réduisant les flux de papiers.

L’Espace Numérique Entreprises (ENE) est une association à but non lucratif fondée  en  2003, par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Rhône, la CGPME Rhône, le MEDEF Lyon-Rhône,

 – Sa mission

– Améliorer la compétitivité des entreprises par un usage pragmatique du numérique.

-Diffuser les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) au sein des PME/PMI Rhônalpines.

– Accompagnement concret des projets numériques des entreprises.

2- Exemples des nouveaux usages du numérique

La reconnaissance faciale pourrait faciliter l’achat en magasin

Ce nouveau système de paiement utilise un logiciel de reconnaissance faciale pour permettre aux clients de payer leurs achats sans avoir besoin de l’argent, une carte de crédit, un portefeuille ou téléphone mobile. lorsqu’un acheteur s’approche de la caisse pour régler ses achats, une caméra haute définition le repère et un algorithme se charge ensuite de l’identifier en fonction des traits de son visage. Et cela, en s’appuyant sur une base de données composés des profils des utilisateurs qui auront préalablement numérisé leur visage et lié leurs coordonnées bancaires en fonction. Il suffit donc ensuite que l’usager confirme le paiement en clicquant sur le bouton « OK » d’une tablette mise à disposition. Le système est actuellement en test dans la région d’Helsinki. 

source: http://www.ene.fr/

QUESTIONS:

  1. Expliquez la phrase: «La dématérialisation doit permettre aux entreprises d’améliorer leur productivité..»
  2. Qu’est ce que l’ENE? quel est son rôle? Ce rôle vous parait-il important?
  3. Allez sur le site de ENE; et recensez les services  numérique qu’elle offre aux entreprises.
  4. Quels sont les services numériques évoqués dans l’exemple sur les nouveaux usages du numérique? Trouvez d’autres exemples sur les nouveaux usages du numérique.?

Dossier III/ Les risques de l”économie numérique:

  1. Les atteintes au droit d’auteur
  2. Qu’est-ce qu’une cyber-attaque?
  3. La cybercriminalité.
  4. Les escroqueries sur Internet


Dossier III/ Les risques de l”économie numérique:

Annexe 1/ Les atteintes au droit d’auteur: 

Les atteintes aux droits d’auteur, principale cause des liens supprimés sur Google :

Les violations de droits d’auteur sont la raison principale qui pousse Google à supprimer des liens donnés dans les résultats de son moteur de recherche, a annoncé, jeudi 25 mai, le groupe américain.

Google a ajouté une section Droits d’auteur au rapport dit “de transparence” qu’il a lancé il y a deux ans et qui fournit des informations sur les gouvernements qui demandent au groupe de supprimer des liens ou de fournir des informations sur ses utilisateurs. “Le but de ce rapport est d’aider nos utilisateurs à comprendre ce que nous retirons du moteur de recherche et pourquoi nous le faisons”, a expliqué à l’Agence France-Presse Fred von Lohmann, responsable des questions des droits d’auteur chez Google.”Nous supprimons plus de liens dans les résultats des recherches pour des questions de droits d’auteur que pour toute autre raison”, a-t-il souligné.

Au cours du mois d’avril, Google a ainsi reçu près de 1,25 million de demandes de suppression d’un lien émanant de 1 296 ayants droit, selon ce rapport. Ces demandes visaient au total plus de 24 000 sites Web – des sites de stockage en ligne aux blogs personnels –, et près de la moitié des données concernées protégées par des droits d’auteur appartenaient au géant des logiciels Microsoft. “Nous recevons beaucoup de demandes de suppression de liens de l’industrie pornographique ou du secteur des logiciels”, souligne Fred von Lohmann : “Ce n’est pas un problème qui se limite à la musique et aux films de Hollywood, les données montrent un paysage beaucoup plus complexe.”

LES SITES DE TÉLÉCHARGEMENT DIRECT ET DE FICHIERS BITTORRENT VISÉS

Selon le Transparency Report, Microsoft, concurrent de Google, est le titulaire de droits d’auteur le plus demandeur de retraits. D’après les données transmises par le groupe du moteur de recherche, plus de 23 000 domaines ont été ciblés par Microsoft en un an, devançant les demandes de NBC Universal, et de la RIAA, qui représente les ayants droit musicaux américains.

 Questions:

  1. Quelle est la cause principale de suppression de lien sur Google?
  2. Qu’est ce que le droit d’auteur? Chercher la définition de cette notion sur un site institutionnel tel que celui de L’INPI?
  3. Le droit d’auteur se limite-t-il à la musique et aux films?
  4. Est-ce important de protéger le droit d’auteur? Pourquoi?

Annexe 2 / Qu’est-ce qu’une cyber-attaque?

On appelle cyber-attaque une tentative d’atteinte à des systèmes informatiques réalisée dans un but malveillant. Elle peut avoir pour objectif de voler des données (secrets militaires, diplomatiques ou industriels, données personnelles, bancaires, etc.), de détruire, endommager ou altérer le fonctionnement normal de dispositifs informatiques, de prendre le contrôle de processus informatiques, ou de tromper les dispositifs d’authentification pour effectuer des opérations illégitimes.

Les dispositifs informatiques ciblés par ces attaques sont des ordinateurs ou des serveurs, isolés ou en réseaux, reliés ou non à Internet, des équipements périphériques tels que les imprimantes, ou encore des appareils communicants comme les téléphones mobiles, les ordiphones ou les tablettes.

Contrairement à l’image d’Epinal, les cyber-attaquants sont rarement des adolescents à la recherche d’un « coup » : individus parfois isolés, souvent réunis en bandes organisées ou dans des organisations criminelles, voire mafieuses. La première motivation de leurs agissements est en général l’appât du gain.

Les attaques informatiques peuvent viser un très grand nombre d’ordinateurs ou de systèmes : on parlera alors d’attaques massives, comme dans le cas de l’Estonie en 2007.

A l’inverse, les attaques dites ciblées ne visent quant à elles qu’une seule personne ou qu’un ensemble de personnes. Elles sont généralement précédées d’une collecte d’informations destinées à connaître les vulnérabilités du système d’information visé et à récupérer des éléments personnels des utilisateurs afin de pouvoir pénétrer le système sans éveiller les soupçons.

Etes-vous concerné par cette menace?

Toute personne, tout organisme utilisant un ordinateur est concerné.

Même si votre ordinateur ne contient pas de données que vous considérez comme sensibles, il est important de garder à l’esprit qu’un ordinateur compromis peut servir à mener des attaques. Vous pourriez alors être le complice involontaire d’attaques informatiques.

Même si votre ordinateur n’est pas relié à Internet, vous n’êtes pas à l’abri d’une attaque par le biais de supports amovibles qui pourraient compromettre votre sécurité le moment venu. Méfiez-vous des clefs USB trouvées par terre !

 http://www.risques.gouv.fr/menaces-majeures/cyber-attaque

Questions:

  1. Qu’est ce qu’une cyber-attaque?
  2. Qui peut -être exposé à une cyber-attaque?
  3. Qui sont les cyber-attaquants?
  4. Faut-il être connecté à Internet pour craindre une cyber-attaque?

Annexe 3 / Qu’est-ce-que la cybercriminalité?

 La cybercriminalité est le terme employé pour désigner l’ensemble des infractions pénales qui sont commises via les réseaux informatiques, notamment, sur le réseau Internet.

Ce terme désigne à la fois:

Les atteintes aux biens: fraude à la carte bleue sur Internet sans le consentement de son titulaire; vente par petites annonces ou aux enchères d’objets volés ou contrefaits; encaissement d’un paiement sans livraison de la marchandise ou autres escroqueries en tout genre; piratage d’ordinateur; gravure pour soi ou pour autrui de musiques, films ou logiciels.

Les atteintes aux personnes: diffusion d’images pédophiles, de méthodes pour se suicider, de recettes d’explosifs ou d’injures à caractère racial; diffusion auprès des enfants de photographies à caractère pornographique ou violent; atteinte à la vie privée.

Tous ces faits sont punis d’une peine d’emprisonnement (5 ans maximum) et d’une amende (375 000 euros maximum).

Depuis quelques années, les pouvoirs publics se mobilisent fortement contre la cybercriminalité, de plus en plus fréquente du fait de l’essor croissant des nouvelles technologies de l’information et de la communication. La lutte contre la cybercriminalité se heurte parfois à des obstacles en raison du vaste caractère des réseaux informatiques, de la rapidité avec laquelle les infractions sont commises et de la difficulté à rassembler les preuves.

Pour prévenir au mieux ces infractions d’un genre nouveau, il existe un certain nombre de mesures de protection.

 Questions

  1. Définir la notion de  cybercriminalité?
  2. Quels sont les deux types de cybercriminalité cités dans le texte?
  3. Que risquent les cybercriminel?
  4. A quoi se heurte la lutte contre la cybercriminalité? est-ce facile? pourquoi?

Annexe 4 – Les escroqueries sur Internet

 Escroqueries : que dit la loi ?

L’Article L313-1 du Code Pénal définit ainsi l’escroquerie : “le fait, soit par l’usage d’un faux nom ou d’une fausse qualité, soit par l’abus d’une qualité vraie, soit par l’emploi de manoeuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d’un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge. L’escroquerie est punie de cinq ans d’emprisonnement et de 375 000 euros d’amende”.

Reconnaître l’infraction : zoom sur les escroqueries les plus fréquentes sur Internet

Transaction bancaire effectuée en ligne à un prix onéreux, sans retour du bien ;

“Le phishing”: vous recevez un courriel de votre banque vous demandant votre identifiant de connexion et votre mot de passe de consultation de votre compte en ligne. Soyez vigilants. Ce type d’infraction s’appelle le “phishing” : l’émetteur se fait passer pour votre banque et veut connaître vos coordonnées bancaires, pour prélever de l’argent sur votre compte.

Utilisation frauduleuse de numéros de carte bancaire sur Internet.

Tentative d’escroquerie connue sous le nom d’escroquerie “à la nigériane” ou d’escroquerie “419” : vous recevez un courriel d’une personne que vous ne connaissez pas, se disant d’origine nigériane et vous demandant de l’aider. L’objectif de cette escroquerie est d’amener la victime à accepter de verser une participation financière pour régler des soit-disant frais de dossiers, payer des intermédiaires…etc.

Les bons réflexes à adopter pour mieux se protéger

Transaction en ligne :

Si vous achetez un bien très onéreux, organisez une rencontre avant la transaction.

Si vous vendez un bien, attendez d’avoir matériellement reçu l’argent avant de livrer le bien.

Réception d’un courriel de votre banque vous demandant vos identifiants bancaires (“phishing”) :

Ne répondez jamais à un courriel vous demandant de transmettre vos coordonnées bancaires.

Votre banque ou toute autre institution de confiance ne vous demandera jamais vos coordonnées bancaires par courriel.

En cas de doute, appelez immédiatement votre banque.

Utilisation frauduleuse de votre carte de paiement :

Si vous avez été victime d’une escroquerie sur Internet, vous devez en premier lieu le signaler à votre banque. Puis, portez plainte au commissariat de police ou à la gendarmerie le plus proche de votre domicile. Munissez-vous d’une pièce d’identité, de votre relevé bancaire sur lequel figure(nt) le (ou les) paiement(s) contesté(s), des coordonnées de votre banque et des références de votre carte bancaire.
Suite à ce dépôt de plainte, une enquête sera ouverte et transmise au procureur de la République.

 Questions:

  1. Quelles sont les escroqueries les plus fréquentes sur Internet?
  2. Quels sont les  bons réflexes à adopter pour mieux se protéger?