La politique sociale et ses limites

politique socialeH.MEHREZ 12/2014

Dans un contexte de crise économique marquée par un ralentissement économique qui frise la récession, une atonie de l’activité qui côtoie la déflation, une dette publique qui va de record en records, des déficits sociaux qui s’éternisent et ne cessent de se creuser. Il apparaît presque incongru de parler de politique sociale. Cette tentative pourrait détonner lorsque le leitmotiv du microcosme médiatique et des décideurs politiques, porte plutôt sur la compétitivité,  la réduction de la pression fiscale, le pacte de confiance, ou encore de politique de l’offre et de  réduction des charges sociales.. Donc venir parler encore de politique sociale comme nécessité et remède à la persistence des inégalités, de l’augmentation de la pauvreté et de l’exclusion peut paraître anachronique voire incongrue. Pourtant, il n’y a pas plus urgent, ni plus intéressant pour nos concitoyens que de scruter l’horizon d’une redistribution efficace, d’un service public efficient capable d’atteindre un optimum d’équité et de justice sociale. Il est nécessaire de reparler de politique sociale pour rééquilibrer la tendance qui se dessine, celle de la substitution de la précarité, de l’intérim et des CDD à la stabilité et à la sécurité de l’emploi. Cette tendance menace la cohésion sociale et le bien-être commun. Il faut parler de politique sociale même lorsque les médias et la pensée unique s’obstinent à nous vendre autre chose. Car ce qui préoccupe la plupart de nos concitoyens qu’ils soient jeunes ou seniors, parents ou encore étudiants c’est bien la précarité, l’exclusion, le chômage, la discrimination et la pauvreté. Voici sous forme de quiz deux formulaires qui rappellent pour le premier, quelques définitions et indicateurs sur les notions d’inégalité et de pauvreté. Le second formulaire, aborde les objectifs et les limites de la politique sociale de l’État. Ces deux ressources peuvent constituer un moyen d’évaluer les élèves de terminale STMG sur les chapitres d’économie intitulés «l’intervention de l’État en matière sociale». et le chapitre intitulé «l’efficacité de la politique sociale» Les deux quiz reprennent les compétences et les notions  que les élèves doivent maîtriser à l’issue de ce chapitre. il s’agit de notions telles que: la justice sociale, la réduction des inégalités sociales; les inégalités de revenus et de patrimoine, la notion de seuil de pauvreté; Les mécanismes de la redistribution, la redistribution verticale et horizontale; les systèmes d’assurance et d’assistance, les revenus sociaux ou de transfert;  les systèmes de retraite par répartition et par capitalisation; Le rôle de la distribution monétaire dans la réduction des inégalités interdécile; Le rôle redistributeur des services publics notamment la santé et d’éducation; Les dépenses de sécurité sociale et leurs effets positifs et pervers; Les effets pervers des prélèvements obligatoires, la persistance des inégalités.

 Voici le quiz les quiz

Laisser un commentaire