Les entretiens enseignants-entreprises

 

institut-de-entrepriseParmi les objectifs louables de la  réforme du système éducatif,  ce trouve en première ligne la nécessité de son décloisonnement et de son ouverture sur le monde du travail et de l’entreprise. Des initiatives  et des partenariats  se nouent dans ce sens. La coopération de type public-privé  entre le ministère de l’éducation nationale, l’institut de l’entreprise et le conseil d’analyse économique témoignent de cette tendance de fond.

C’est dans cette état d’esprit que le Programme Enseignants-Entreprise initié par l’institut de l’entreprise en partenariat avec l’Inspection générale de sciences économiques et sociales et la Direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO), organise depuis  dix ans les entretiens enseignants-entreprises.

 flux-internationnaux

Inaugurés depuis 2003, Ces entretiens dédiés aux enseignants de sciences économiques et sociales et d’économie gestion sont devenus un rendez-vous incontournable qui réuni des  enseignants, des économistes, des universitaires et des chefs d’entreprises. L’objectif  manifeste de telles rencontres, est de promouvoir un dialogue constructif et  consolider le rapprochement entre le monde de l’entrepreneuriat et le monde de l’éducation. Chaque année, un  thème central inspiré des programmes scolaires, guide la réflexion des partenaires autour de conférences, tables rondes et ateliers. Les ressources produites pendant les rencontres sont largement diffusées et peuvent être mobilisés par les enseignants  pour  enrichir leurs pratiques pédagogiques en économie et management.

Cette année, les entretiens enseignants-entreprises se sont déroulés sur deux jours, du 17 et 28 août 2013, sur le campus de formation de Veolia Environnement. Le thème abordé «Flux internationaux et mondialisation», a réunit des conférenciers experts de leur domaine, des personnalités publiques de renom, des acteurs politiques, économiques de premier rang.

La conférence introductive intitulé «la nouvelle nature du commerce internationale» fut animée par  Erik ORSENA économiste, écrivain et membre de l’académie française. L’auditoire été invité à un «voyage sur les routes de la mondialisation». Nicole BRICQ, Ministre du commerce extérieur a exposée : «la nouvelle nature du commerce international». Les conférences et ateliers suivants  se sont distingués par leur variété conceptuelle et scientifique. Pour preuve, des sujets tel que  « les atouts de la France en matière de mondialisation», «existe-il une stratégie gagnante pour s’insérer dans le commerce mondial?» ou encore «les opportunités des entreprises françaises dans les pays émergents» furent abordés par d’imminents conférenciers. Citons respectivement,  des économiste tel que P. ARTUS,  Directeur de recherche chez Natexis; des universitaires tel que M.MOUHOUD, directeur du groupement de recherche international du CNRS. ou encore  des chefs de FMN  tel que P.DELLEUR, PDG d’Alstom international ou encore J.P.FAUGERES Président du conseil d’administration de CNP Assurance.

Comme on peut le constater, la qualité des intervenants et l’adéquation des thèmes avec les programmes de sciences économiques, font de cette manifestation un rendez-vous indispensable pour tous les enseignants qui souhaitent parfaire leur formation, actualiser  et enrichir leurs connaissances au service des élèves et des étudiants.

Pour favoriser et pérenniser l’accompagnement au service de tous les collègues,  les ressources produites sont mise à disposition sur le site de ressources pédagogiques Melchior : http://www.melchior.fr. Le contenu est numérisé sous forme de diaporama, d’étude de cas et/ou de séquences video permettant d’illustrer utilement les séquences pédagogiques des enseignants. C’est d’ailleurs dans la même perspective et le même état d’esprit que le programme Enseignant-entreprise a noué des partenariats avec ; les journées de l’économie à Lyon et les journées de management à Paris.

Michel Bon, président d’honneur de l’institut de l’entreprise se réjouit  des rencontres enseignants-entreprises car il estime que: «les enseignants ont un important rôle à jouer pour réconcilier les français avec l’entreprise et donner à la France le goût de l’entreprise».

Hassan Mehrez.