Se former avec M@gistère

screenshot_2498Le parcours  hybride ECO-GEST 5 déployé sur  la plateforme m@gistère  sous l’impulsion de Monsieur l’IA-IPR d’économie-gestion JC DIRY fait partie de 6 autres parcours portant sur les jeux sérieux, le PGI, l’économie, le management etc. Ledit parcours intitulé “instrumentation du numérique dans l’enseignement du Droit, scénarisé par Monsieur Mehrez,  a connu sa première phase, dite de regroupement  le 19 mars de 9h à 12h au lycée Saint Bruno.

Ce regroupement était l’occasion pour le formateur de revenir sur les enjeux de la formation hybride et ses implications institutionnelles et organisationnelles, en plus de sa valeur ajoutée didactique et pédagogique.

En effet, il était nécessaire de rappeler le contexte institutionnel relatif à la formation des enseignants et les enjeux qui sous-tendent désormais cette mission. La formation est présentée comme faisant partie d’un dispositif innovant qui est dans sa phase expérimentale.

screenshot_2496Le recours à ce type de formation s’inscrit aussi bien, dans la logique d’introduction de l’école dans l’ère du numérique, mais aussi dans la volonté maintes fois affirmées du ministère de moderniser la formation continue des enseignants.

Par ailleurs il est mentionné que les enseignants sont appelés, tour à tour, tantôt à être formateurs ou concepteurs, tantôt à être eux-mêmes apprenants. Dès lors, il est nécessaire non seulement de s’accommoder des aspects techniques du LMS M. @gistère (learning management système), mais aussi de l’expertise relative à la scénarisation pédagogique des parcours et la conception de parcours présentiels et distanciels.

Chaque dispositif hybride de formation représente une brique dans un socle de connaissances susceptibles d’être répertoriées, actualisées, enrichies et diffusées à grande échelle en parfaite adéquation avec les principes du knowledge management.

Par conséquent, les concepteurs doivent veiller à ce que leurs productions soient d’une certaine qualité pour ne pas dire d’une qualité certaine. Les parcours proposés, les scénarios pédagogiques imaginés seront testés, validés, et peut-être redéployés auprès d’autres collègues et d’autres académies à l’instar des MOOC (Massive open source online courses). Ils engagent la crédibilité et l’expertise du concepteur, mais également l’image de l’institution commanditaire.

FORMATION

Le regroupement était également l’occasion de souligner que la qualité de la conception ne se suffit pas à elle-même. Le rôle déterminant des apprenants et l’investissement des tuteurs et animateurs permettent de toute évidence de la parfaire et de la consolider. En effet l’implication des parties prenantes, l’appropriation de chacun des aspects techniques, organisationnels et conceptuels est un préalable et en même temps un gage de réussite et de déploiement à grande échelle du dispositif des formations hybrides.

Les apprenants invités à des parcours hybrides peuvent certes se former à leur rythme, améliorer leurs pratiques pédagogiques ou préparer des certifications. Mais,  ils peuvent aussi se projeter et entrevoir  les enjeux et les perspectives qui s’offrent à eux pour devenir eux-mêmes formateurs et concepteurs potentiels de  de nouvelles formations.

Après cette brève contextualisation des enjeux de la formation hybride sur m@gistere, le parcours Eco-Gest 5 proprement dit pouvait commencer en respectant les étapes suivantes :

     Présentation des objectifs de la formation Eco-Gest 5

     Présentation des  phases du scénario pédagogique

–    Présentation du mode opératoire de la plateforme M@gistère

     La connexion et la découverte du parcours.

Dans un premier temps, la démonstration a permis à chacun de s’imprégner du contexte, des objectifs et des étapes de la formation.

La connexion à m@gistère a été l’occasion de confirmer l’inscription et l’intégration dans le parcours Eco-Gest 5 de la quasi-totalité des participants au parcours. L’explication des modalités a permis de constituer des équipes de travail qui se sont positionnées sur des thèmes du programme DGEMC. Chaque équipe s’est engagée à produire une séquence pédagogique en faisant l’expérimentation des outils et des ressources proposées. Les principes du constructivisme, des communautés de pratique et du ”learning by doing” trouvent ici une réelle illustration. En effet, le travail collaboratif, l’instrumentation du numérique pour concevoir, présenter, échanger et mutualiser des pratiques constituent une intention évidente de l’appropriation par les apprenants des substrats de leur formation.

                                                                            Hassan Mehrez . Formateur académique

Laisser un commentaire